prairie

Les cailloutis de la Crau, un aquifère littoral

L'intrusion saline, un facteur d'altération de la qualité de l'eauschema biseau sale

En raison de la situation en bordure littorale de la Crau, l'eau de mer se mélange aux eaux douces de la nappe sur les limites Sud et Ouest du territoire.

L'interface eau douce/eau salée, est susceptible d'avancer sur le territoire selon les aménagements et prélèvements effectués sur la plaine ainsi que des conditions de recharges annuelles.
En effet, une baisse d'un mètre du niveau de la nappe provoque une avancée du biseau salé de 40m.

L'intrusion du biseau salé génère une pollution irréversible sur le milieu. Une remontée des eaux saumâtres peut provoquer la contamination de captages d'alimentation en eau potable et rendre l'eau impropre à la consommation. La salinisation des eaux souterraines impacte également les milieux humides connexes (marais).

B4b carte biseau sale

 

En Crau, une avancée importante de cette limite eau douce / eau salée a été constatée à partir des années 1960. Ce bilan est sans aucun doute lié au creusement des darses du Grand Port Maritime. Depuis les années 2000, le biseau salé semble s'être stabilisé.

Le SYMCRAU en partenariat avec le Grand Port Maritime de Marseille, met en place un suivi dédié à cette problématique

En savoir + :