prairie

Les prélèvements

B5 Schema agroecosysteme cravenLa nappe est une ressource indispensable pour la vie du territoire. De nombreux prélèvements y sont réalisés et différentes zones humides en dépendent. Une réglementation vis-à-vis des forages est donc nécessaire pour préserver sa qualité.

Une ressource en eau indispensable pour la vie du territoire Craven

La nappe de la Crau constitue, au niveau départemental, l'une des principales ressources en eau pour la satisfaction des besoins humains et est qualifiée à ce titre de ressource patrimoniale.

Au-delà de l'intérêt qu'elle présente en termes d'alimentation en eau potable des populations, cette réserve en eau, d'environ 550 Mm3, est fortement sollicitée pour les besoins des activités industrielles et agricoles. De plus, il existe d'importantes connexions de cette nappe avec les milieux naturels présents en Crau.

 Evolution AEP crau

  • AEP : La nappe approvisionne en eau 13 communes sur le territoire de la Crau et des alentours, soit environ 270 000 habitants. Pour cela, 18 captages publics sont recensés sur le territoire ainsi que des milliers de captages privés (eau domestique, campings...). La tendance globale des prélèvements est croissante depuis une vingtaine d'années bien que depuis 2008 celle-ci semble se stabiliser.

 

  • Eau industrielle : A minima, une cinquantaine de prélèvements industriels existent sur le territoire. Une part de l'eau brute de la zone industrialo-portuaire est prélevée dans les eaux du canal d'Arles à Fos.

 

  • Eau agricole : Les prélèvements agricoles dans la nappe doivent être déclarés auprès de l’Organisme Unique de Gestion Collective des prélèvements pour l’irrigation porté par la Chambre d’ Agriculture depuis 2010. Malgré le travail engagé, les volumes prélevés pour l’agriculture sont encore mal connus car de nombreux ouvrages demeurent non déclarés. Néanmoins le volume global autorisé (volume maximum potentiellement prélevé dans les ouvrages régularisés) est de l’ordre de 48Mm3/an alors que le volume déclaré annuellement.est en moyenne de 22 Mm3/an.

 

  • Les espaces naturels tels que les marais ou les étangs sont dépendants du fonctionnement de la nappe, la quantité d'eau de ces milieux fluctue en fonction de l'apport en eau et des prélèvements effectués dans la nappe.

 

La loi impose aux particuliers comme aux professionnels d'effectuer une déclaration lors de la réalisation d'un forage ou d'un puits et/ou une déclaration de prélèvements. >>En savoir plus

Le saviez-vous?

  • 18m3/an Prélèvements industriels
  • 29m3/an Prélèvements AEP
  • 48m3/an Prélèvements agricoles
  • De 41 à 95m3/an Augmentation des prélèvements, des années 80 à aujourd'hui

En savoir + :

Cartographie des prélèvements dans la nappe